Fabius demande une « libération immédiate » des journalistes

Politique

A la suite de l’arrestation de deux journalistes au Burundi, le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, a demandé leur « libération immédiate ».

Alors qu’une guerre civile déchire le Burundi, le journaliste français, Jean-Philippe Rémy et le photographe britannique, Phil Moore ont été arrêtés, alors qu’ils suivaient des rebelles. Les autorités locales les ont alors emprisonnés comme opposants politiques.

Le premier, Jean-Philippe Rémy, est un journaliste du quotidien Le Monde, âgé de 49 ans.  Le second, Phil Moore est un photographe indépendant de 34 ans qui travaille pour le Monde et pour l’AFP.

La France, par la voix de Laurent Fabius a donc demandé la liberation de ces deux journalistes qui étaient officiellement sur place en tant que journalistes déclarés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *