L’immoralité d’Emmanuelle Cosse selon Jack Lang

Culture France Politique

carriere

Interrogé par France Inter sur le dernier remaniement ministériel de François Hollande et Manuel Valls, Jack Lang a qualifié le choix d’Emmanuelle Cosse, dirigeante d’EELV, d’entrer au gouvernement, d’immoral.

L’ancien ministre de la Culture, désormais président de l’Institut du monde arabe, était invité sur France inter, lundi 15 février. Il a jugé avec sévérité la position des Verts illustrée à merveille par l’entrée d’Emmanuelle Cosse au gouvernement, alors que cette dernière critique violemment de nombreuses mesures gouvernementales, dont la déchéance de nationalité.

De quoi énerver Jack Lang, qui a ainsi déclaré sans langue de bois :

«Le plus grave dans ce remaniement, c’est l’immoralité de certains personnages qui, hier, étaient les contempteurs les plus durs à l’égard du président de la République et du gouvernement, notamment sur la déchéance de nationalité. Aujourd’hui, ils s’installent dans leur fonction comme si de rien n’était!», s’étrangle l’éléphant socialiste. Ajoutant: «Il faut que madame Cosse sache, ou qu’elle apprenne, qu’un gouvernement, c’est une équipe. Et donc qu’elle tire dans le même sens. Elle n’a pas à faire part de ses états d’âme».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *