Daesh deux fois moins influent

International

Flag_of_al-Qaeda_in_Iraq.svg

Selon les porte-paroles du Pentagone, Daesh aurait perdu près de 50% de son territoire en Irak.

Peter Cook, le porte-parole du Pentagone, est revenu sur la situation stratégique de l’organisation Etat islamique (EI, ou Daesh) en Irak.

Selon lui, depuis qu’ils ont pris le contrôle d’importants territoires en Irak, les djihadistes de Daesh on reperdu « environ 45 % » de leurs positions irakiennes.

L’armée irakienne, soutenue par des milices et par les forces kurdes, avec l’aide de l’Occident, est parvenue à rependre des terres, en particulier dans le nord du pays et dans la province d’Al-Anbar, où Ramadi a notamment été reprise.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *