Daesh et l’homosexualité

International

Flag_of_al-Qaeda_in_Iraq.svg

Alors que l’organisation islamiste condamne très fermement l’homosexualité, ses deux derniers coups d’éclat ont été commis par des hommes ayant des relations homosexuelles

Comment Daesh va-t-il faire face à cette découverte : ses deux derniers assassins, celui d’Orlando et celui de Nice, avaient l’habitude d’avoir des relations homosexuelles plus ou moins fréquentes.

Comme l’explique très bien un article de Brain magazine, cette homosexualité des deux terroristes a été largement occultée par les médias, ce qui arrange évidement Daesh.

Voici un extrait intéressant de l’article en question, qui se demande pourquoi Daesh séduit les homosexuels :

« Pas besoin d’être un Jedi pour savoir que la haine de soi est le plus court chemin vers la peur, puis le côté obscur, la colère, et la souffrance. Cette haine est la plus destructrice qui soit. Lorsque société, Etat, famille et religion (mêmes des reliquats lointains, dans ce cas précis) vous écrasent de tout leur poids, comment partir en héros plutôt qu’en sombre merde incapable de s’assumer ? Hop, un camion, une kalachnikov, un couteau ou une bombe feront l’affaire. Bien sûr, on ne prétend pas que le modus operandi et les raisons sont irrémédiablement reproductibles et applicables à l‘infini – ce serait trop facile de faire de tout djihadiste un homo refoulé, et les antécédents psychiatriques tiennent visiblement une part non négligeable dans bon nombre de soi-disant « radicalisations » -, mais il y a forcément quelque chose à creuser de ce côté, un mois après la tuerie d’Orlando. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *