Magistrats : les excuses de Hollande

France

francois_hollande-global-panorama

Alors que les propos de François Hollande répertoriés dans le livre « un président ne devrait jamais dire ça » ont lancé de nombreuses polémiques, le président de la république a tenté de désamorcer ceux particulièrement violents qu’il avait tenus à l’encontre des magistrats.

Depuis la parution du livre d’entretiens des journalistes du Monde, François Hollande ne sait plus ou se mettre.

Alors que les footballeurs prennent la parole, les uns après les autres, pour dénoncer les propos de Hollande, qui estimait que les footballeurs ont besoin de se muscler le cerveau, le président de la république n’a pas encore abordé le sujet.

En revanche, ses déclarations sur les magistrats français, toutes aussi violentes, semblent l’inquiéter un peu plus.

Alors que les professionnels du secteur ont envoyé cette semaine une lettre au président de la république pour lui demander des explications sur les fameux propos qu’il aurait tenu à leur égard, les qualifiant de lâches, le ministre de la justice leur a remis en main propre une lettre  d’excuse de François Hollande. On eut y lire :

 

« Vous avez exprimé, au nom de l’institution judiciaire, votre vive émotion à la suite de propos publiés dans un livre. Ils sont sans rapport avec la réalité de ma pensée comme avec la ligne de conduite et d’action que je me suis fixé[e] comme président de la République, garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *