Le « Monstre des Pyrénées » enfin arrêté

France

fusil_chasse

Bernard Estrampes, l’homme qui avait tiré à bout portant sur son fils, avec un fusil à canon scié et qui avait été baptisé le « Monstre des Pyrénées », a enfin été interpelé par la police. Ce criminel en cavale depuis 2009, a été arrêté à Cachan, jeudi 9 février.

Le public se souvient de ce fait divers, qui avait choqué l’opinion public. En 2006, Bernard Estrampes menace sa femme et son fils Cyrille essaye de s’interposer pour protéger sa mère.

Celui qui est désormais connu sous le sobriquet du « Monstre des Pyrénées », tire alors sur son fils, à bout portant. Ce dernier, touché par plus de 40 plombs, a tout de même réussi à survivre.

Le criminel avait était condamné à 12 ans de prison, en 2008, mais s’était échappé de sa prison de Mauzac, en Dordogne, le jour de Noël 2009.

Il était depuis en cavale. Une cavale à laquelle la brigade anticriminalité (BAC) du Kremlin-Bicêtre a mis fin, jeudi 9 février, en fin d’après-midi, avenue Louis-Gorgeon, en plein centre ville de Cachan.

En 2010, son fils rescapé avait déclaré à son propos : « Pendant vingt ans, j’ai connu mon père circulant avec un fusil de chasse à canon scié, placé sous le siège de sa voiture. […] Et s’il me retrouve, je sais d’avance que ce n’est pas pour me souhaiter la bonne année ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *