Mort du chef de l’EI en Asie du Sud-Est

International

Le chef du groupe Etat islamique en Asie du Sud-Est, Isnilon Hapilon, est mort, lundi 16 octobre 2017, lors des opérations militaires pour la reprise de Marawi.

Les ravages causés par l’état islamiques sont de plus en plus importants, à travers le monde.

Aux Philippines, le groupe obscurantiste avait ainsi pris possession de la ville du Sud, Marawi.

Ce weekend, de nouvelles batailles sanglantes ont éclaté et les forces gouvernementales ont réussi à reprendre la ville.

D’après le ministre philippin de la défense, le djihadiste Isnilon Hapilon, chef du groupe Etat islamique en Asie du Sud-Est et classé par les autorités américaines sur la listes des terroristes les plus dangereux du monde, a été tué dans cette bataille.

Malgré les nombreuses pertes qu’il comptabilise depuis plusieurs mois, l’état islamique ne veut pas encore rendre les armes. Ses combattants préfèrent se battre jusqu’à la mort…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *