Grève SNCF : panique en gare

France Insolite

Alors que la grève inédite prévue par les cheminots débutait ce lundi, les usagers n’étaient pas au bout de leur peine, notamment à la gare de Lyon à Paris, où plusieurs scènes de cohues étaient à déplorer

Avec un calendrier de grèves courant jusqu’au mois de juin, beaucoup de voyageurs ont du prendre leur précaution pour arriver à bon port, et ne pas être piégés par le mouvement de mobilisation des cheminots. Il intervient près d’un mois après l’annonce d’Edouard Philippe, premier ministre, de son souhait de réformer le groupe ferroviaire, notamment en supprimant le statut de cheminot.

Pour le premier jour avéré de grève, la SNCF ne prévoyait qu’un train sur huit sur les liaisons TGV : un sur quatre vers l’est de la France, un sur huit sur les axes nord et Atlantique et un sur dix vers Lyon, Marseille et Nice. Les liaisons Intercités ont elles aussi été fortement perturbées.

Malgré les mises en garde de Guillaume Pepy, directeur du groupe ferroviaire, et l’anticipation de bon nombre de voyageurs, plusieurs scènes de panique ont été signalées, notamment en gare de Lyon. Une jeune femme est tombée entre les rails, à deux mètre en dessous du niveau du quai, alors qu’elle tentait de traverser une voie, très certainement pour gagner du temps.

Comme à chaque mouvement de grève, les quais de gare sont noirs de monde, obligeant les usagers à se bousculer pour gagner de précieuses minutes et trouver une place dans les quelques trains en circulation.

Le comportement à risque de cette jeune femme pourrait bien se reproduire, puisque la grève s’étend jusqu’au mois de juin. La fin de ce premier acte est prévu pour ce jeudi, à huit heures du matin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *