Santé : plus de 142 000 cancers évitables

France

Chaque année, plus de 100 000 cancers surviennent chez les adultes de plus de trente ans. Alors que les campagnes de prévention, notamment pour l’alcool et le tabac ne cessent de se multiplier, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a publié une étude expliquant que quatre cancers sur dix pourraient être évités.

Des cancers attribuables au mode de vie

Malgré les immenses progrès de la médecine, certaines maladies et autres cancers ne sont pas toujours prévisibles dans une vie. Pour se préserver, il est important de prendre conscience des risques encourus en consommant sciemment des substances toxiques telles que le tabac ou encore l’alcool. Ce lundi, le CIRC a publié une étude montrant qu’en 2015, 142 000 cas étaient attribuables à des facteurs de risque liés au mode de vie ou à l’environnement.

Cette étude, qui revoie à la hausse la part des cancers « évitables » (41 % des tumeurs survenus chez l’adulte en 2015), inclut une consommation excessive de viande rouge (plus de 300 grammes par semaine) mais aussi une consommation insuffisante de fruits et légumes (moins de 300 grammes par jour).

Sans surprise, le tabac et l’alcool restent les deux principaux « fauteurs évitables » de cancers, représentant 20 % et 8 % des cas, les deux sexes confondus. Chez les hommes, c’est ensuite l’alimentation qui prédomine (5,7 % des cas), tandis que chez les femmes, c’est le surpoids et l’obésité (6,8 %). « Je ne m’attendais pas à ce que ces facteurs de risque soient si élevés. Il semble que la France suive dans ce domaine la trajectoire de pays comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni », explique Isabelle Soerjomataram, qui a participé à l’élaboration de l’étude.

Prévenir avant de guérir

Chaque année, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne manque pas d’alerter les consommateurs sur les potentiels dangers de différents produits. Pour la cigarette, l’Etat a notamment décidé de mettre en place le paquet neutre. Depuis janvier 2017, ces paquets de cigarettes ont fait leur apparition dans les bureaux de tabac. Ils présentent des photos et des messages choc afin de sensibiliser les fumeurs. Malgré cela, les ventes de tabac sont restées stables : en 2017, les ventes de cigarettes ont reculé de seulement 0,7 %, selon les chiffres de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

« C’est une bonne nouvelle de savoir que l’on peut agir sur 40 % des cancers, en se concentrant sur treize facteurs de risque seulement« , ajoute cependant Isabelle Soerjomataram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *