La taxe rose concerne aussi le luxe

Economie International

feminisme

Selon une nouvelle étude américaine, la taxe rose est également appliqué dans le secteur du luxe.

Ce que les militants qualifient de taxe rose est l’écart de prix inexplicable entre deux produits similaires, pour les hommes ou pour les femmes, qui doivent toujours payer plus cher.

L’étude réalisée par le Service de protection des consommateurs de New York a été effectuée en testant 800 produits de luxe vendus à New York.

Sans surprise, les analystes ont constaté des prix étant en moyenne de 7% à 8% plus élevés pour les produits destinés aux femmes.

Une nouvelle preuve que la taxe rose est plus que jamais d’actualité…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *