Grande distribution : Carrefour et Casino se livrent une bataille acharnée au Brésil

International Une

Par enseignes locales interposées, Assaí pour Casino et Atacadão pour Carrefour, les deux acteurs français du retail se livrent, à distance, à une bataille acharnée pour le contrôle de la grande distribution au Brésil. Un pays devenu en l’espace de quelques années, le troisième marché mondial pour la distribution alimentaire.

Carrefour et Casino, deux géants du retail en France, ont déporté leur bataille au Brésil, le troisième marché mondial pour la distribution alimentaire. Le premier groupe cité avait pris une bonne avance sur le second, mais l’écart s’est considérablement réduit ces derniers mois. Le groupe de Jean-Charles Naouri est même maintenant en position de force.

En effet, si les ventes brutes étaient en 2014 à l’avantage de Carrefour, GPA, filiale brésilienne du groupe Casino avec une forte progression de ces dernières (+309% en 6 ans et +46.18% depuis 2018) a quasiment rattrapé son retard, indique l’Observatoire du retail, une plateforme de curation des tendances et informations sectorielles.

Carrefour voudrait reprendre son avance

Ces deux dynamiques contraires pourraient-elles expliquer les récentes acquisitions de Carrefour ? Mi-janvier, le groupe d’enseignes a fait l’acquisition au Brésil de 30 supermarchés Makro pour 420 millions d’euros. Cette opération, sur son deuxième marché après la France (20% de son chiffre d’affaires), vise à creuser l’écart avec le groupe Casino. Or, derrière les chiffres et les effets d’annonce, la réalité est contrastée. Selon l’Observatoire du retail, le resserrement de l’écart entre Carrefour et Casino, à l’horizon 2022-2024, est manifeste. Ce constat s’appuie uniquement sur la dynamique existante, en n’imputant aucun facteur exogène (acquisitions, dynamiques sectorielles ou encore contexte éco) et en la prolongeant avec une simple régression.

Ce croisement pourrait même intervenir avant si l’on prend en compte 2 facteurs significatifs : d’une part les 30 enseignes rachetées par Carrefour doivent inverser une tendance stagnante ; d’autre part les magasins vendus par Makro, en difficulté ces dernières années, ne sont pas des top assets.

Casino, un leader de la distribution en Amérique latine

Le groupe Casino (qui détient plus de 3000 magasins au Brésil, en Uruguay, en Colombie et en Argentine) a récemment simplifié sa structure en Amérique du sud pour mieux valoriser ses actifs. Désormais toutes ses activités dans cette région du monde sont regroupées au sein de GPA, l’actuelle filiale brésilienne. Premier distributeur du Brésil, GPA compte aujourd’hui plus de 100 000 collaborateurs et un réseau de plus de 1000 points de vente. Il dispose en outre de fortes positions de marché dans les deux États les plus dynamiques du pays, São Paulo et Rio de Janeiro.

A travers cette simplification le groupe brésilien, détenu par Jean-Charles Naouri veut renforcer un marché déjà très rentable. L’Amérique latine représentait en 2018 un chiffre d’affaires de 15,57 milliards d’euros (+8,9% en croissance organique) pour un résultat opérationnel courant de 644 millions d’euros (+7,1% en croissance organique), supérieur à celui réalisé en France, selon la dernière publication du groupe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.