Kerviel condamné à verser 1 million d’euros

Economie

wall_street

L’ancien trader de la société Générale, Jérôme Kerviel, au cœur d’un scandale financier depuis des années, a été condamné en appel à verser un million d’euros à son ancien employeur.

La cour d’appel de Versailles a condamné, vendredi 23 septmebre, Jérôme Kervie, à verser comme dommages et intérêts, la somme de 1 million d’euros à la Société Générale, son ancien employeur, qui a perdu beaucoup d’argent à la suite des manœuvres boursières de l’ancien trader.

Si cette somme parait importante, elle est en réalité bien plus faible qu’attendu. La justice a ainsi justifié cette baisse des dédommagements :

« Quelles que soient la ruse et la détermination de l’auteur des faits (…) un tel préjudice n’aurait pu être atteint sans le caractère éminemment lacunaire des systèmes de contrôle de la Société générale ».

Elle considère ainsi que « si les fautes pénales commises par Jérôme Kerviel ont directement concouru à la production du dommage, les fautes multiples commises par la banque ont eu un rôle majeur et déterminant ».

Selon ses propres termes, la cour d’appel a  « souverainement apprécié dans quelle mesure le droit à indemnisation de la partie civile s’en trouvait réduit, et a fixé à un million d’euros le montant du dommage mis à la charge de Jérôme Kerviel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *