Les missiles nord coréens proches du Japon

International

coree_nord

Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un, relance encore un peu plus la tension géopolitique dans cette région asiatique, après avoir lancé une salve de missile qui ont atterri tout près du Japon.

Alors que la tension est déjà à son comble autour de la Corée du Nord, le dirigeant communiste continue ses provocations militaires.

Ainsi, lundi 6 mars 2017, selon le premier ministre japonais Shinzo Abe, le régime de PyongYang «a tiré presque simultanément quatre missiles balistiques qui ont parcouru une distance d’environ 1 000 kilomètres. Trois d’entre eux sont tombés dans la zone économique exclusive du Japon. Ceci montre clairement que la Corée du Nord a atteint un nouveau degré de menace.»

Le dirigeant nippon a réagit à cette provocation en convoquant un Conseil national de sécurité.

De leurs côté, les États-Unis pourraient bien également réagir fermement à cette énième affaire. En février, le nouveau président américain, Donald Trump avait annoncé vouloir s’attaquer «très fortement» au «grand, grand problème» du régime nord-coréen.Les prochaines semaines pourraient être décisives dans ce dossier international épineux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *