Greg Guillotin : ne jamais se pranquer soi-même

Culture

C’est une nouvelle déclaration décevante pour la YouTube sphère. L’humoriste Greg Guillotin est au cœur d’un bad buzz après avoir révélé qu’il avait eu recours à des acteurs pour certaines de ses vidéos.

Dans le monde de YouTube, il n’est pas rare de voir les vedettes du réseau social en difficulté. En effet, les Youtubeurs, comme ils se font appeler, sont en permanence exposés. Depuis le week-end dernier, l’humoriste Greg Guillotin est à son tour en proie à la colère des internautes. En effet, il a révélé avoir truqué une quarantaine de ses vidéos. Cette mascarade a été découverte par un autre Youtubeur, Tuskiyo Power. Ce dernier a démontré que Greg Guillotin avait fait intervenir des acteurs dans au moins six de ces vidéos « prank », qui consistent à piéger des inconnus.

A la suite de ces révélations, l’humoriste n’a eu d’autre choix que de passer aux aveux après les nombreuses critiques qu’il a dû essuyer. « Ça me fait mal mais c’est mérité. J’ai été maladroit dans ma réponse. J’ai voulu vous expliquer tout l’envers du décor, tout le travail que ça représente, le nombre fou de tournages jusqu’à avoir la bonne réaction, la problématique de la notoriété grandissante, le fait que ça concernait une minorité par rapport aux 95 % qui sont vrais« , a-t-il déclaré dans un long message posté sur Twitter.

L’humoriste accompagne ses propos avec un tableau Excel, récapitulant les vidéos fake, dans lesquelles sont intervenus différents acteurs. Il compte 40 séquences, soit un équivalent de 25 minutes de séquences jouées.

Très déçus par ces révélations, ses abonnés et autres internautes n’ont pas hésité à manifester leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Affecté par cet épisode, l’humoriste a décidé que cela ne se reproduirait plus jamais.

« On va couper quelques jours avec l’équipe pour faire le point. Je vous avoue que ces derniers jours n’ont pas été faciles, vous avez un sens aigu de la recherche mais aussi des mots. On vit pour la caméra cachée depuis des années, c’est notre moteur, là où on se sent le mieux. C’est ce qui nous galvanise, et j’espère qu’on va trouver un moyen de continuer à vous surprendre et vous divertir« , a-t-il précisé dans son long message de mea culpa.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *