Vue aérienne de la fresque Beyond the walls (Au-delà des murs) réalisée par Saype

Street Art : Une fresque monumentale de Saype, représentant une main tendue, sur le Champ-de-Mars

Culture

 

Déjà très connu pour ses œuvres gigantesques, le street-artiste Saype vient de réaliser un autre grand coup. Il a peint une fresque monumentale représentant une main tendue en hommage au travail des marins sauveteurs pour aider les migrants en Méditerranée.

Ce vendredi, le street-artiste Saype a inauguré une énième œuvre monumentale. Il s’agit d’une immense fresque représentant une main tendue en hommage au travail des marins sauveteurs pour aider les migrants en Méditerranée. Cette peinture, installée sur le Champ-de-Mars, couvre 15.000 m2 et mesure près de 600 m de long, soit deux fois la hauteur de la tour Eiffel. C’est la plus grande œuvre jamais réalisée par le street artiste franco-suisse Saype déjà connu pour ses réalisations colossales, dont « Take care for Future » (8.000m2) et « Un berger endormi » (10.000m2).

Huit jours de travail acharné

« On l’a fait ! » a crié Saype, le visage fatigué, mais soulagé au moment de la présentation de son œuvre à la presse. En effet, pour réaliser son œuvre, l’artiste franco-suisse a travaillé entre 17 et 20 heures par jour pendant huit jours. Il a dû composer avec le blocage de la circulation sur le Champ-de-Mars et les intempéries, dont la fameuse tempête Miguel qui a traversé une bonne partie de la France cette semaine. L’artiste s’est donc surpassé pour finir sa fresque faite de plusieurs séries de mains gigantesques serrées en signe de fraternité au pied de la tour Eiffel. Baptisée « Beyond Walls » (Au-delà les murs), elle a été exécutée en partenariat avec l’association SOS Méditerranée et la mairie de Paris. « C’est une fresque au service de l’humanité », a déclaré l’artiste belfortain lors de l’inauguration.

« Que ce symbole puisse éclairer le monde et le faire avancer »

Pour Saype, le choix de l’association SOS Méditerranée comme partenaire pour la réalisation de « Beyond Walls » était une évidence. « Je n’ai pas envie de m’engager pour un parti, je veux travailler pour l’édifice du vivre-ensemble et c’est ce que représente je crois SOS Méditerranée », a-t-il expliqué, puis d’insister sur le fait que son « action est plus sociale que politique ».

Francis Vallat, président de SOS Méditerranée, voit en cette fresque une œuvre aux valeurs positives. « Nous sommes au centre de la Ville lumière. Que ce symbole puisse éclairer le monde et le faire avancer », a-t-il lancé.

La peinture ne durera qu’une semaine

L’œuvre a été réalisée à partir d’une peinture 100 % biodégradable pour ne pas abîmer les sols. Elle est éphémère, puisqu’elle disparaîtra progressivement au bout d’une semaine. Il faut donc se dépêcher d’aller la voir avant qu’il ne soit trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.