Christophe Galtier lors d'un match d'un LOSC en mars 2019

Après l’OL-LOSC : « Ne tombons pas dans l’excitation », prévient Christophe Galtier

Sports

 

Dimanche soir, alors que les supporters du LOSC célébraient une qualification presqu’assurée en Ligue des Champions, Christophe Galtier et son équipe jouaient la prudence. « On a quand même fait un grand pas, même si ce n’est pas assuré mathématiquement (…) Ne tombons pas dans l’excitation car elle amène vers le relâchement ou la nervosité. », a prévenu le coach lillois.

Lille consolide sa 2e place derrière le PSG

Le LOSC a quasiment assuré sa qualification en Ligue des Champions ce dimanche soir en arrachant le nul (2-2) face à l’Olympique Lyonnais. Menés dès la 11e minute après un but de Martin Terrier sur un contre lancé par Memphis Depay, les Lillois n’ont pas tremblé et ont renversé la situation. D’abord grâce à Loïc Rémy (1-1, 50e) puis au premier but chez les pros du milieu de 20 ans, Boubakary Soumaré (1-2, 69e). Léo Dubois égalisera pour les Rhodaniens à la 74e minute. Grâce à ce match nul, les Dogues ont tout le corps en Ligue des Champions, sauf un cheveu. Car il conserve leurs 6 points d’avance (69 pts), sur Lyon (3e, 63 pts), avec en plus un meilleur goal avérage (+16), mais il reste encore trois journées à disputer. C’est pourquoi les joueurs n’ont pas fêté ce dimanche soir, alors que les supporters criaient leur bonheur dans les gradins du Groupama Stadium.

Une joie encore contenue chez les Dogues

Selon le défenseur portugais de 35 ans, José Fonte, « Les gars en attaque ont notamment travaillé pour l’équipe toute la saison. On a fait 35 matchs et si nous sommes deuxièmes, c’est qu’on le mérite. Je crois qu’on a fait un très grand travail mais ce n’est pas fini. ». Pour sa part, Nicolas Pépé, auteur d’une saison exceptionnelle (20 buts et 11 passes décisives), a déclaré que : « C’était comme une finale et perdre ici aurait pu compliquer la suite pour nous. Il faudra bien gérer nos deux matchs à la maison ».

« ce n’est pas assuré mathématiquement »

Si la joie des joueurs lillois est contenue, elle l’est davantage du côté de l’entraîneur Christophe Galtier. Le potentiel meilleur coach de la saison a affirmé : « On a quand même fait un grand pas, même si ce n’est pas assuré mathématiquement. Il nous manque une victoire pour célébrer cette deuxième place. J’ai un groupe jeune, je suis très fier de travailler avec lui. Je me dois de rester très calme et lucide sur la situation. Ne tombons pas dans l’excitation car elle amène vers le relâchement ou la nervosité. »

Si la prudence est une attitude compréhensive, il faut tout de même souligner que Lille ne peut vraiment plus être rattrapé par Lyon. En effet, il a un calendrier plus tranquille car il reçoit Bordeaux (10e, 38 pts), puis Angers (12e, 45 pts), avant de se déplacer à Rennes (13e, 45 pts).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.