Edouard Philippe en octobre 2018

Taxe d’habitation : Edouard Philippe annonce sa suppression en plusieurs fois pour les 20% de ménages restants

Economie France

 

Edouard Philippe a annoncé ce jeudi, sur les ondes de Franceinfo, la suppression effective de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages les plus aisés. Cette suppression se fera en plusieurs fois, à partir de 2021, selon le Premier Ministre.

La suppression pour les 20% suivra celle des 80%

Le Premier Ministre Edouard Philippe a indiqué ce jeudi sur Franceinfo que la taxe d’habitation (TH) pour les 20% de ménages les plus aisés s’effectuera progressivement à partir de 2021. Cette date correspond à la fin de la suppression de la taxe d’habitation pour les 80% de ménages. « 80% des Français qui payaient la taxe d’habitation l’ont vu diminuer d’environ un tiers l’année dernière » et la « verront diminuer d’un autre tiers cette année, puis du dernier tiers l’année prochaine, donc ça c’est en route », a souligné le Premier ministre. Il précise aussi que la taxe d’habitation des 20% ménages restants, parmi les plus aisés, sera supprimée en plusieurs fois dès 2021.

Le gouvernement prévoit remplacer la TH

Avec la suppression de la taxe d’habitation, il y a forcément un manque à gagner pour l’Etat et pour les communes. D’où la question légitime de savoir comment le gouvernement comptera-t-il financer la fin de cet impôt local ? Edouard Philippe a laissé entendre que l’idée « c’est de supprimer la taxe d’habitation et de la remplacer pour financer l’action des communes (…) par une ressource stable ». Quelle est-elle cette ressource ? Pour le moment, aucune idée. Mais le Premier Ministre assure que la question fait l’objet de « discussions très intenses avec les collectivités territoriales » afin que « le dispositif clairement établi » figure dans le projet de loi de finances à la fin de l’année.

Qu’en est-il du financement de l’audiovisuel ?

Concernant la redevance audiovisuelle, que le Ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a proposé de supprimer, le chef du gouvernement concède que « compte tenu de la suppression à terme de la taxe d’habitation, il faudra qu’on se pose la question du financement de l’audiovisuel et peut-être de la redevance ». « Mais cette question n’est pas d’actualité, on ne la pose pas aujourd’hui puisque cette taxe d’habitation continue à (être) exercée, donc l’instrument qui permet de collecter la redevance continue à exister », ajoute-t-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.