Christine Lagarde lors d'un forum en avril 2019

Economie mondiale : Le FMI avertit sur le coût de la guerre commerciale entre les Etats et la Chine

Economie International

 

Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a indiqué ce mercredi que le coût de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats Unis pourrait être très élevé pour l’économie mondiale cette année. Cet avertissement est donné deux semaines après que l’institution financière s’est inquiétée des conséquences du conflit sur la croissance économique mondial attendue pour le second semestre 2019.

« Il s’agit de blessures auto-infligées qui doivent être évitées »

Dans un message publié sur le site du FMI avant la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du Groupe attendus vendredi et samedi au Japon, Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a affirmé que l’application des droits de douanes évoqués par les Etats Unis et la Chine pourraient amputer le produit intérieur brut (PIB) mondial de 0,5% en 2020. Cette taxation des importations américaines et chinoises réduirait le PIB mondial de 455 milliards de dollars (404 milliards d’euros), l’équivalent du PIB annuel d’un pays comme l’Afrique du Sud. C’est pourquoi, Christine Lagarde écrit qu’« Il s’agit de blessures auto-infligées qui doivent être évitées ». « Comment ? En supprimant les barrières commerciales récemment mises en œuvre et en évitant de nouvelles barrières, quelle que soit leur forme », ajoute-t-elle.

Les Etats Unis et la Chine se répondent coup par coup

Il y a environ deux semaines, le Fonds monétaire international avait lancé un sérieux avertissement aux États-Unis et à la Chine qui jouent à un jeu dangereux avec les tarifs douaniers qu’ils s’affligent. Début mai, Washington a renforcé ses tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars de biens en provenance du rival asiatique, après avoir constaté que Pékin était revenu sur une bonne partie de ses engagements. Comme riposte, la Chine a annoncé qu’elle augmentera les droits de douane sur 60 milliards de dollars de marchandises américaines à compter du 1er juin. En représailles, Donald Trump prévoit imposer des tarifs douaniers additionnels sur quelque 300 milliards de dollars d’importations en provenance du géant asiatique.

Les conséquences commencent à se faire sentir

Cette escalade entre la Chine et les Etats Unis « pourrait sérieusement détériorer le climat des affaires et la confiance des marchés financiers, perturber les chaînes de production et compromettre la reprise de la croissance mondiale prévue en 2019 », a prévenu la DG du FMI.

Les économistes du FMI constatent aussi que les tensions commerciales sino-américaines commencent à affecter négativement les consommateurs ainsi que de nombreux producteurs des deux pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.