Jacques Chirac, président de la République française de 1995 à 2007

Jacques Chirac : ce qu’il faut savoir des obsèques de l’ancien président de la République

Politique Une

 

Décédé jeudi 26 septembre 2019, Jacques Chirac sera inhumé le lundi prochain au cimetière du Montparnasse au côté de sa fille Laurence. La veille, la France rendra un hommage populaire à l’ancien président aux Invalides à Paris. « Tous ceux qui l’ont aimé pourront venir » se recueillir auprès du cercueil de Jacques Chirac, a indiqué son gendre Frédéric Salat-Barroux.

Le programme des obsèques

Depuis jeudi soir, les Français qui le souhaitent peuvent se rendre à l’Elysée pour signer un livre d’or à la mémoire de Jacques Chirac. Les portes du palais présidentiel resteront ouvertes jusqu’à ce soir. Puis dimanche 29 septembre, un hommage populaire sera consacré à Jacques Chirac, à partir de 14 heures, aux Invalides à Paris. La famille du défunt a précisé que « Tous ceux qui l’ont aimé pourront venir » se recueillir auprès de son cercueil. Le lundi, le gouvernement a décrété une journée de deuil national. Au programme, une cérémonie familiale « dans la plus stricte intimité », à 9h30 en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides et des honneurs militaires rendus à Jacques Chirac dans la cour d’honneur des Invalides, en présence d’Emmanuel Macron. Un convoi funéraire transportera ensuite le cercueil de l’ancien chef d’Etat des Invalides à l’église Saint-Sulpice à partir de 11 heures.

Plusieurs dirigeants attendus à Paris

De nombreuses personnalités françaises assisteront aux cérémonies officielles. Ainsi, en plus d’Emmanuel et Brigitte Macron, trois anciens présidents français, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Valéry Giscard d’Estaing seront présents. Marine Le Pen a annoncé qu’elle participera également aux obsèques. « Il est naturel que je me rende aux obsèques de Jacques Chirac, au-delà des divergences politiques qui ont été les nôtres », a-t-elle ainsi expliqué au micro de BFMTV. Plusieurs dirigeants étrangers sont attendus, dont Vladimir Poutine (Russie), Sergio Mattarella (Italie), et Denis Sassou Nguesso (Congo), Frank-Walter Steinmeier (Allemagne), etc. Sans oublier les homologues de Jacques Chirac en son temps : l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, l’ancien Premier ministre espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero et l’ancien président sénégalais Abdou Diouf.

Jacques Chirac a rendu l’âme jeudi, à son domicile du 4, rue de Tournon, à l’âge de 86 ans. La santé de l’ancien président de la République française (1995-2007) s’était fortement détériorée ces dernières années. Selon Jean-Louis Debré, il ne reconnaissait plus ses proches et ne parlait plus.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.