Grève 6 février

Réformes des retraites : la loi chahutée au moment d’entrer à l’assemblée nationale

France Une

Alors que le texte de loi sur la réforme de retraites s’apprête à débuter son cheminement à l’assemblée nationale, une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce jeudi 6 février 2020. Deux semaines après la dernière manifestation, la SNCF et les autres transports publics annoncent de très légères perturbations.

Une manifestation pour “interpeller les parlementaires

La CGT, la CFE-CGC, la FSU, FO, Solidaires et des organisations de jeunesse, regroupée sous le bannière “intersyndicale” ont appelé à manifester jeudi 6 février. Une manifestation qui doit “interpeller les parlementaires” au moment où le texte fait son entrée à l’assemblée nationale. Une manifestation, d’autant plus légitime pour les syndicats, quelques jours après que le Conseil d’État ait rendu un avis d’une “extraordinaire sévérité” sur la réforme des retraites. En effet, samedi 25 janvier, le Conseil d’État a critiqué les 29 ordonnances prévues dans le cadre de cette loi, mais également des projections financières “lacunaires”. À ces irrégularités du texte s’ajoute les trois semaines de délai d’examen de la loi, jugé beaucoup trop court pour examiner le texte. D’autant plus que le texte a subi de nombreuses modifications au cours de ces trois semaines.

De côté des députés, qui examinent la loi en commission depuis le 3 février, le texte fait déjà l’objet de plus 22 000 amendements et d’une motion de censure. Malgré le retrait de l’âge pivot de la réforme, les députés de l’opposition continuent de fustiger une réforme “injuste et dangereuse“. Pour la CFDT et l’UNSA, le retrait de l’âge pivot de la réforme a appelé ces syndicats à suspendre le mouvement.

Manifestations prévues dans les grandes villes de France

Alors que la journée du 5 décembre qui avait lancé le mouvement s’était soldé par un “jeudi noir” dans les transports, cette neuvième journée de mobilisation s’annonce beaucoup moins suivie. Déjà lors de la dernière manifestation deux semaines plus tôt, les chiffres du ministère de l’intérieur avaient estimé le nombre de manifestants à 108 000, soit environ quatre fois moins que le 5 décembre. Du côté des transports, la SNCF et la RATP annoncent une journée de circulation normale, avec de très légères perturbations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.