Surveillance coronavirus cannes

Cannes : des caméras de surveillance pour contrôler les populations ?

France

Dans l’optique du déconfinement prévu le 11 mai, les différentes administrations françaises mettent tout en place pour s’assurer que les populations respecteront les règles. L’objectif étant de limiter la propagation du virus et l’arrivée d’une seconde vague d’épidémie dans le pays. À Cannes, la technologie se met au service de la ville. En effet, la municipalité, en collaboration avec une start-up, a décidé de mettre en place des caméras de surveillance pour veiller au respect du port du masque chez ses habitants…

Un dispositif en “accord avec la RGPD” selon la start-up

Intimement lié à la question du confinement et du déconfinement, le problème du respect des libertés individuelles devient de plus en plus oppressant. En effet, d’un côté, les administrations et les services sanitaires veulent d’assurer du respect des règles sanitaires strictes et de l’autre, les populations tendent à vouloir retrouver la liberté perdue ces dernières semaines. Un casse-tête pour les autorités, qui se doivent aujourd’hui d’employer des moyens novateurs afin de lutter de manière efficace contre l’épidémie. Cependant, certaines méthodes, telles que la vidéosurveillance, ne sont pas du goût de tout le monde et la protection des données personnelles est au cœur du débat.

Selon la Datakalab, la start-up en charge de l’opération, ses caméras respectent les règles de RGPD européennes. La technologie reposerait sur un algorithme qui permettrait “de détecter les personnes qui portent ou non un masque dans l’espace public à l’aide de petites caméras et de mini ordinateurs qui traitent les images en local“. En ce qui concerne la sauvegarde des données, la start-up l’assure, rien n’est stocké, mis à part les statistiques globales qui sont, par conséquent, complètement anonymes : “aucune image n’est stockée ou diffusée, ce qui garantit la protection des données personnelles“.

Interrogé par Le Figaro, le maire de Cannes, David Lisnard, estimait qu’une sortie rapide du confinement passait par un respect général des mesures de confinement de la part de toute la population : “Il en va de notre capacité collective à réussir le déconfinement et à reprendre progressivement les activités en bonne sérénité sanitaire“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.