Le Bayern, premier de Bundesliga avec 4 points d'avance sur Dortmund.

Allemagne : la Bundesliga va reprendre mi-mai

Sports Une

 

Après de longues semaines de tractations, la chancelière allemande Angela Merkel et les présidents des Länder ont donné mercredi leur accord pour la reprise des championnats de Bundesliga 1 et 2 mi-mai. La date exacte de retour de ces compétitions devrait être fixée ce jeudi.

« L’objectif de contenir le virus a été atteint »

Alors que les entraînements avaient déjà repris depuis un peu plus d’un mois au sein des différents clubs sous la forme de groupes de travail, l’Allemagne a décidé de poursuivre ses championnats arrêtés début mars à neuf journées de leur terme. La chancelière Angela Merkel et les présidents des Länder ont organisé mercredi une visioconférence à l’issue de laquelle ils ont donné leur feu vert pour la reprise de la Bundesliga 1 et 2 à partir du 15 ou 22 mai. « L’objectif de contenir le virus a été atteint parce que les citoyens ont agi de manière responsable. La situation actuelle nous permet de vous conseiller sur un nouvel assouplissement » a déclaré Angela Merkel

Pour obtenir ce feu vert du gouvernement, la Ligue allemande de football (DFL) a présenté un protocole médical très complet, fondé sur la multiplication des tests de détection du coronavirus et sur d’innombrables mesures de protection. Elle a indiqué que onze personnes sur 1.724 testées dans les clubs de première et deuxième divisions étaient positives au Covid-19. Il s’agit notamment de deux joueurs et d’un préparateur physique du FC Cologne. Tous asymptomatiques, ils ont été écartés du groupe.

300 millions d’euros de droits TV espérés

La date précise de la reprise sera fixée ce jeudi par la Ligue allemande de football (DFL). Les matchs se dérouleront à huis clos, sous des conditions sanitaires strictes, et les joueurs seront régulièrement testés. « Nous sommes heureux, c’est un signal important et formidable pour la Bundesliga », s’est réjoui le patron du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge sur Sky: « Il est important que la saison se décide sur le terrain, et non sur tapis vert comme en France par exemple », a-t-il insisté. Son club occupe la première place de la Bundesliga avec 4 points d’avance sur Dortmund, également satisfait de la reprise. Son président Hans-Joachim Watzke a reconnu qu’un arrêt du championnat « n’aurait pas été supportable économiquement pour les clubs », même si « jouer devant des tribunes vides sera un défi énorme ». En jouant les neuf dernières journées, la Bundesliga va récupérer 300 millions d’euros de droits TV. De quoi donner un peu d’air à un secteur sinistré, qui emploie en Allemagne 56.000 personnes.

La Ligue 1, premier grand championnat à prendre brutalement fin

Avec près de 7000 décès recensés, l’Allemagne est l’un des pays d’Europe occidentale les moins touchés par la crise de coronavirus. Le gouvernement a donc décidé de lever progressivement le confinement avec la réouverture de certains établissements scolaires.

En France, le déconfinement interviendra le 11 mai prochain. Mais la Ligue de Football Professionnel (LFP) a déjà tiré un trait sur la fin de saison des championnats la semaine dernière. En Angleterre, Espagne et Italie ont espère, au mieux, reprendre en juin. D’autres pays vont suivre l’exemple de l’Allemagne, à l’instar de la Serbie (30 mai), la Croatie (6 juin) et la Turquie (12 juin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.