Coronavirus : de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie

France Une

Le Chef d’Etat Français Emmanuel Macron a accordé ce mercredi 14 octobre à 19h55 une interview diffusée en direct sur TF1 et France 2. Le président a annoncé la mise en place des nouvelles mesures plus strictes afin de faire face à la propagation de la pandémie, qui a fait plus de 30.294 de morts officiels selon la Direction générale de la santé (DGS).

Ce mercredi, Emanuel Macron a été interviewé en direct sur le plateau de TF1 et France 2. Le président a indiqué que la situation s’aggrave davantage à cause de la propagation rapide du virus. Il a annoncé la mise en place d’un ensembles de nouvelles mesures et de recommandations qui devraient être strictement respectées afin d’affronter la deuxième vague de l’épidémie.

Quelles sont les mesures à venir ?

Emmanuel Macron a annoncé l’instauration d’un couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles : Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse, et cela à partir de samedi 17 octobre. Le couvre-feu sera mis en place entre 21 heures et 6 heures du matin, pendant au moins quatre semaines et six semaines. Cependant les transports entre les régions ne seront pas interdits. « Nous n’empêcherons pas les gens de partir en vacances », déclare le président. Il a également annoncé l’attribution d’une aide exceptionnelle d’un montant de 150 euros pendant les 6 semaines prochaines. Seuls les bénéficiaires du RSA et des APL peuvent recevoir cette aide. « Sur le plan économique et social, cette crise est inégalitaire (…) [Pour] les plus précaires qui tombent dans la pauvreté, on doit avoir une réponse », a souligné le président. Il a également fait appel à la conscience des Français en les incitant à minimiser les rencontres, à mettre au maximum le masque et à ne pas être plus de six à table.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.