Shengen Europe France Espagne Coronavirus

Déconfinement : des mesures de quarantaines entre la France et l’Espagne

International

Alors que les différents pays d’Europe débutent peu à peu le déconfinement, quelques “tensions sanitaires” sont à prévoir au niveau des frontières. En effet, certains pays craignent l’arrivée de nouveaux cas de personnes contaminées. Pour éviter cela, l’Espagne par exemple, a décidé de placer en quarantaine tous les voyageurs venant de la France. Une mesure qui a suscité le désarroi des autorités françaises qui, en réponse, ont décidé répliquer par la pareille…

Une quarantaine pour les voyageurs

L’Élysée a donc annoncé dès ce vendredi vouloir mettre en place des mesures de quarantaine pour les personnes en provenance d’Espagne. Cette mesure vient en réponse à la décision prise par les autorités espagnoles qui avaient décidé d’imposer une mesure de quarantaine aux personnes en provenance de France. L’État Français justifie cette décision par le communiqué suivant : “la France imposera cette mesure de quatorzaine à partir du moment où l’Espagne le fera, sur un principe de réciprocité”. Cependant, l’État français s’est dédouané de cette mesure, expliquant qu’il ne s’agissait pas là d’un “souhait de la France“.

Cette mesure, bien que très stricte, ne s’appliquera cependant pas à toutes les personnes qui passeront la frontière. Ainsi, les travailleurs frontaliers par exemple, seront exemptés de cette quarantaine et pourront continuer à circuler librement entre les deux pays. D’autres cas permettant d’éviter ces mesures de quarantaine seraient également prévus.

Cette décision est tout du moins compréhensible au regard de la situation en Espagne. Le pays ayant connu une très forte vague de l’épidémie, les autorités sanitaires ont appelé à la prudence. Ainsi, l’Espagne ne souhaite pas voir arriver de nouveaux cas de Coronavirus supplémentaires par ses frontières. C’est pourquoi le pays a décidé de conserver un contrôle beaucoup plus strict de ses frontières.

La réouverture des frontières de l’espace Shengen devrait être discuté prochainement, aux alentours du 15 juin, a annoncé l’Élysée. Cependant, si d’ici là, un pays européen venait à devenir un nouveau foyer de l’épidémie, les restrictions aux frontières pourraient se durcir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.