Première page de couverture de « Dix petits nègres », le célèbre roman d'Agatha Christie.

« Dix petits nègres » : le célèbre livre d’Agatha Christie change de titre en France

Culture Une

 

« Dix petits nègres », le plus célèbre roman de la reine du crime Agatha Christie sera débaptisé en France pour s’intituler désormais « Ils étaient dix ». Ce changement de titre répond au besoin de ne plus blesser une communauté, alors que la lutte contre le racisme s’amplifie dans le monde entier.

« Agatha Christie était avant tout là pour divertir »

« Dix petits nègres » ne s’intitulera désormais plus ainsi en France. Le plus célèbre roman d’Agatha Christie a été renommé « Ils étaient dix », afin d’éviter des « termes qui risquent de blesser », selon l’arrière-petit-fils de l’autrice britannique. « Quand le livre a été écrit, le langage était différent et on utilisait des mots aujourd’hui oubliés », précise James Prichard. « Mon avis c’est qu’Agatha Christie était avant tout là pour divertir et elle n’aurait pas aimé l’idée que quelqu’un soit blessé par une de ses tournures de phrases… […] Si une seule personne ressentait cela, ce serait déjà trop ! Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser : voilà le comportement à adopter en 2020… », ajoute-t-il.

En optant pour le titre « Ils étaient dix », la France est devenu le dernier pays en date, avec la Grèce et l’Espagne, à débaptiser le roman, dont la nouvelle version est sortie le mercredi 26 août. Le titre original de ce livre paru en 1938, fait référence à la comptine « Ten Little Niggers », adaptation britannique de la chansonnette « Ten Little Indians ». Aux Etats-Unis, les librairies ont directement utilisé, dès 1940, le titre « And Then There Were None » (« Et il n’en resta plus aucun ») qui renvoie à la dernière phrase de la comptine. La plus part des lecteurs américains connaissent le livre sous ce titre, même si une édition poche avait opté pour « Ten Little Indians » entre les années 1960 et 1980. Au Royaume Uni, les éditeurs ont choisi « And Then There Were None » dans les années 1980. Il y a eu ensuite de nombreux autres pays qui ont modifié le nom, dont les Pays-Bas et la Suède, respectivement en 2004 et 2007.

Au-delà du titre, toute une traduction à réviser

Outre son nouveau titre en français, la fiction d’Agatha Christie a bénéficié d’une nouvelle traduction. Cette dernière a notamment fait disparaître les 74 mentions du mot « nègre » que compte le texte. Les lecteurs des captivants romans policiers d’Agatha Christie ont pu d’ailleurs remarquer à quel point cette œuvre contient des remarques racistes, notamment antisémites, reflétant les préjugés de l’époque. « C’est vrai, la France était un des derniers territoires à garder “Dix Petits Nègres”, pour nous ce n’est pas qu’un changement de titre, c’est toute une traduction à réviser à l’intérieur, il a fallu qu’on adapte le contenu du livre à ce changement de titre : l’île du Nègre devient ainsi comme dans l’édition américaine “l’île du soldat”. », fait remarquer Béatrice Duval, la directrice général du Livre de Poche, qui comme les éditions Le Masque publie en France le roman renommé.

Adapté au cinéma et à la télévision, le roman est un best-seller mondial. Il s’est vendu à plus de 100 millions d’exemplaires. « C’est l’un des plus grands succès de tous les temps, c’est son plus grand succès et c’est le livre de crime le plus vendu de l’histoire », a rappelé James Prichard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.