Mercato : le Real aura-t-il le PSG à l’usure sur le cas Mbappé ?

France Sports Une

Le club madrilène est passé à l’offensive pour tenter d’enrôler l’international français. Longtemps intransigeant sur le fait de céder son joyau, Paris serait désormais ouvert à la discussion.

Deux offres en trois jours de la part du Real Madrid auront suffi à faire changer d’attitude au PSG sur le dossier Mbappé. D’abord une enveloppe de 160 millions d’euros posée sur la table par la Casa Blanca le 24 août, avec la permission de discuter directement avec le joueur. L’offre soumise à une semaine du terme du mercato a provoqué l’ire du directeur sportif parisien Leonardo qui, dans une sortie publique le lendemain, a fustigé le comportement du club madrilène, accusé de manœuvrer depuis deux ans pour s’offrir le championnat du monde français. « Mbappé ne bougera pas. Le cas échéant, ce sera à nos conditions », a insisté le dirigeant francilien.

Loin d’émousser l’ardeur du Real, ce réquisitoire du PSG a été suivi le 26 août d’une deuxième offre, comme le pressentaient nombre d’observateurs du club espagnol. Son président, Florentino Perez, propose désormais 170 millions d’euros plus 10 millions d’euros supplémentaires en bonus contre Kylian Mbappé. Avec plus de réussite cette fois ? Rien n’est moins sûr, mais cette proposition a d’ores et déjà le don de faire évoluer les discours.

Paris réfléchit

Le refus de négocier du PSG il y a quelques jours a désormais laissé place à des discussions entre les deux clubs protagonistes. Selon de nombreux médias crédibles, la dernière offre ne laisserait pas Paris insensible même si les vice-champions de France en titre en espèrent davantage. La presse espagnole est même très enthousiaste à l’idée d’un déménagement de Mbappé à Madrid avant la fermeture du marché des transferts le 31 août à minuit. Mais comment en est-on arrivé à un tel changement de posture de la part du PSG ? La réponse tient en un seul nom : Florentino Perez.

En lançant l’assaut sur Mbappé dans les derniers jours du mercato, l’ambitieux et espiègle patron du Real Madrid était conscient de ne guère perdre la face quelle qu’en soit l’issue. D’autant qu’un non de Paris ouvrirait la porte à un départ du joueur sans indemnité de transfert l’année prochaine. Et dans ce cas, Madrid aurait bon jeu d’espérer l’enrôler.

Le PSG doit à présent trancher : faire l’impasse sur 180 millions d’euros ou les encaisser. Car une chose est évidente désormais : voir Mbappé sous le maillot parisien au-delà de 2022 semble improbable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.