Véhicules des forces de l'ordre françaises stationnées sur une voie

Gilets Jaunes : Edouard Philippe annonce une batterie de mesures musclées

France Politique

Le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé ce lundi une batterie de mesures pour mieux faire face à la crise des Gilets Jaunes. Parmi ces mesures, notons la nomination d’un nouveau Préfet de Police de Paris, l’interdiction des manifestations dans certains quartiers et une plus grande autonomie des forces de l’ordre.

Didier Lallement, homme de poigne et haut fonctionnaire rompu à la tâche

Deux jours après que les Champs-Elysées ont été saccagés par des groupes de casseurs, le Premier Ministre Edouard Philippe a déroulé une batterie de mesures pour mieux faire face aux manifestations des Gilets Jaunes. Après avoir lui-même admis que « La conduite des opérations a connu des dysfonctionnements dans certains quartiers. », il a annoncé le remplacement du Préfet de Paris Michel Delpuech par celui de la Nouvelle Aquitaine Didier Lallement. Le nouveau Préfet de la capitale prendra officiellement fonction ce mercredi. Selon Edouard Philippe, Michel Delpuech « était le patron et donc responsable de ces dysfonctionnements ». D’ailleurs celui-ci a été vivement critiqué suite à l’Acte 18 des Gilets Jaunes. Le nouveau Préfet de Paris aura pour mission de muscler la riposte des forces de l’ordre face aux émeutiers. Sa réputation d’homme de poigne fait déjà frémir les policiers, mais aussi les casseurs.

Les autres dispositions

Deuxième mesure prise par Edouard Philippe, l’interdiction des manifestations dans certains quartiers de Bordeaux, Toulouse et Paris, dont les Champs-Elysées, saccagés samedi dernier.

Troisième mesure, accorder « une plus grande autonomie aux forces sur le terrain qui doivent être, à Paris, placées sous un commandement unifié et doté d’une large capacité d’initiative ». Jusqu’à présent la conception du dispositif n’étant que l’affaire de la DOPC (direction de l’ordre public et de la circulation) de la Préfecture de police.

Les autres mesures sont : la transformation des détachements d’action rapide en « unités anticasseurs », l’utilisation de de technologies comme les drones sur le théâtre des opérations, la présence renforcée d’officiers de police judiciaire auprès de leurs éléments etc.

La justice dorlote les Gilets Jaunes interpellés

A travers toutes ces dispositions, le Chef du Gouvernement veut renforcer la capacité des forces de l’ordre et leur permettre ainsi de mieux casser du Gilet Jaune lors des prochaines manifestations. Pour leur part, les syndicats de gendarmerie et de police souhaitent une plus grande fermeté de la justice envers les casseurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.