Le démorate Joe Biden, nouveau président des Etats Unis.

Etats Unis : Joe Biden, prochain locataire de la Maison Blanche !

International Politique Une

 

Malgré un dépouillement encore incomplet, Joe Biden devrait être le prochain président des Etats-Unis, selon plusieurs médias. Avec 20 grands électeurs en Pennsylvanie, le candidat démocrate a atteint samedi les 270 voix nécessaires pour remporter le scrutin.

Joe Biden sera le 46e président des Etats Unis, bien que le dépouillement se poursuive dans certains Etats comme la Géorgie, l’Arizona et la Caroline du Nord. Les 20 grands électeurs de Pennsylvanie ont suffi au candidat démocrate pour atteindre les 270 voix nécessaires. Au total, 160 millions d’électeurs et électrices ont voté. Une participation estimée à 66,9 %, inédite depuis 1900. « Je serai le président de tous les Américains », a immédiatement promis sur Twitter l’ancien vice-président de Barack Obama. « Il est temps de laisser derrière nous la colère et la rhétorique enflammée et de nous rassembler », a-t-il encore écrit, faisant allusion à la politique de son adversaire républicain.

Le président le plus âgé de l’histoire des États-Unis

Donald Trump, qui briguait un second mandat de quatre ans, n’a pas encore reconnu sa défaite. Pire, il a revendiqué une victoire qui lui aurait été volée. Ses avocats ont lancé de multiples actions judiciaires. Les démocrates jugent ces plaintes sans fondement. Mais ces recours pourraient retarder de plusieurs jours ou semaines l’homologation des résultats. La date de la passation de pouvoir est fixée au 20 janvier à midi conformément à la Constitution. D’ici là, les États certifieront leurs résultats et les 538 grands électeurs se réuniront en décembre pour formellement désigner le nouveau président.

La consécration de Joe Biden, bien que tardive (il devient le président le plus âgé de l’histoire des États-Unis à 77 ans), vient couronner une riche vie en politique jalonnée de tragédies. Il en a souvent parlé sur le ton de la confidence. Il s’agit notamment de son bégaiement et de la mort de son aîné Beau d’une tumeur au cerveau. Mais l’ancien sénateur a toujours tenu bon, notamment face aux coups bas de Donald Trump qui l’a surnommé « Joe Sleepy » (« Joe l’endormi »). Il a surtout déjoué les pronostics puisqu’il n’était même pas le favori dans son propre camp.

Scène de joie dans plusieurs villes des Etats Unis

L’annonce de la consécration de Joe Biden a provoqué des scènes de liesse à travers les États-Unis. Dans certaines villes, des milliers de partisans du démocrate sont descendus dans les rues avec des pancartes et des tee-shirts sur lesquels on pouvait lire « Black Lives Matter ». C’était le cas à Philadelphie, en Pennsylvanie, où les habitants ont laissé éclater leur joie à l’annonce de l’élection de Joe Biden. Une fête géante a commencé sur la pelouse située devant l’Independence Hall, monument capital de l’histoire des Etats-Unis. C’est dans ce bâtiment que fut signée la Déclaration d’indépendance et que fut adoptée la Constitution américaine.

Ailleurs dans le monde, la victoire de Joe Biden a été également saluée par de nombreux dirigeants, dont Emmanuel Macron (France), Angela Merkel (Allemagne), Boris Johnson (Royaume Uni) et Justin Trudeau (Canada). De son côté, l’Union européenne a dit par la voix de Charles Michel espérer un « partenariat solide » avec les États-Unis. Les écologistes aussi espèrent un changement dans la politique environnementale américaine avec l’élection de Joe Biden. Celui-ci a promis jeudi un retour de la première économie mondiale dans l’Accord de Paris sur le climat. Les Etats Unis ont officiellement quitté cet accord, la veille, le mercredi 4 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.