Joshua Kimmich dans de sales draps

Sports Une

Le footballeur allemand est contraint de rester hors des terrains pour le reste de cette année en raison des conséquences du Coronavirus sur son organisme. Il a toujours refusé de se faire vacciner.

Quel mauvais coup du sort ! Les malicieux parleraient bien volontiers de karma. Quoi qu’il en soit, Joshua Kimmich est dans une situation compliquée et accessoirement fâcheuse pour son club. Le joueur du Bayern Munich est en effet indisponible pour le reste de cette année 2021 au moins à cause des complications dues à la maladie du Covid-19 sur son organisme. Ainsi que l’a annoncé l’intéressé même jeudi 9 décembre, de retour de quarantaine, par communiqué.

« Je suis heureux que mon isolement causé par le Coronavirus soit terminé. Je vais très bien, mais je ne suis pas encore capable de m’entraîner normalement à cause de légères infiltrations dans mes poumons. Je vais donc suivre une rééducation afin d’être pleinement de retour en janvier », a-t-il écrit sur le site internet du Bayern.

Défiance au vaccin

Autrement dit, le joueur semble avoir guéri du Covid contracté fin novembre. Mais au prix fort pour sa santé. Le virus lui a causé des lésions pulmonaires dont la gravité reste pour l’heure inconnue du public. Il est toutefois fort à parier qu’il ne s’agit guère d’un léger problème, vu le profil de Kimmich, 26 ans et a priori sans comorbidités, car étant un athlète de haut niveau. De quoi remettre en cause l’échéance de janvier fixée par l’international allemand pour son retour à la compétition.

Quoi qu’il en soit, cette situation devrait en rajouter au malaise ambiant dans son club et même au-delà à propos à du milieu de terrain et de ses coéquipiers toujours réticents à se faire vacciner. L’ex-pensionnaire de Stuttgart fait en effet partie des cinq joueurs du champion d’Allemagne en titre à n’avoir pas reçu jusqu’ici, la précieuse dose du sérum. Son statut vaccinal dévoilé par le tabloïd Bild en octobre avait suscité d’énormes réactions dans une Allemagne où le taux de vaccination se situe en dessous de 70%.

Ambiguïté

Les politiques s’en étaient même mêlés, invitant le joueur à se faire vacciner pour lui, mais aussi en guise d’exemple pour ceux qui hésitent encore. D’autant que Kimmich est impliqué dans KickCorona, une organisation en soutien aux victimes de la pandémie. Mais le joueur a toujours soutenu, selon le média britannique The Athletic, ne rien avoir à craindre en raison de sa jeunesse et de son profil de sportif.

Le virus vient de lui prouver le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.